President_Enrique_Pena _Nieto_launches_National_Entrepreneur_Week_Mexico

Mexican President Enrique Peña Nieto kicked off National Entrepreneur Week in Mexico at Centro Banamex in Mexico City. President Peña Nieto was joined at the event by Secretary of the Economy Ildefonso Guajardo and Henry Jacob Rocha, predident of the Instituto Nacional del Emprendedor (National Instute of Entrepreneurship). 

National Entrepreneur Week is a joint project of the government of Mexico, the Secretariat of the Economy and the National Institute of Entrepreneurship. The week is focused on efforts to help small and medium-sized enterprises with access to capital and incentive programs to help Mexican entrepreneurs open, modernize and increase the productivity of their businesses. National Entrepreneur Week will feature more than 200 conferences and 300 exhibits on entrepreneurship. These events will stress such themes as financial literacy, digital innovation, networking and strategic competitiveness.

The role of small and medium-sized enterprises (SMEs) was a key topic of discussion at the 2012 B-20 summit in Los Cabos. At the time, business leaders stressed the need for SMEs to access and benefit from global value chains, and for governments to include private business in the economic development strategy-making process.

Discuss

19.440000
-99.224000

Mexico will play Trinidad and Tobago on July 20 at 6:35 pm Eastern Time at the Georgia Dome in Atlanta in the second quarterfinal match of the 2013 CONCACAF Gold Cup. The match will be televised live in the United States on Fox Soccer.

Mexico advanced to the quarterfinal after going 2-1 in group stage play. After losing to Panama 2-1, El Tri rebounded by defeating Canada 2-0 and Martinique 3-1. Trinidad and Tobago drew with El Salvador 2-2, lost to Haiti 2-0, and then beat Honduras 2-0 to advance out of Group B.

The winner of Mexico versus Trinidad and Tobago will face the winner of the Panama-Cuba match. Mexico is seeking its third straight Gold Cup title, having won the tournament in 2009 and 2011 by defeating the United States. Mexico has won more Gold Cup titles than any other CONCACAF nation (6 wins) and has had more tournament appearances (with 20).

Discuss

El Chileno is One of Five Blue Flag Eco-Friendly Beaches in Mexico

Five Mexican beaches have been recognized as world-class eco-friendly destinations, according to the international environmental organization Blue Flag. According to a release from SEMARNAT, “These certifications show that Mexican beaches are able to compete with world-class destinations.”

The Blue Flag Beaches recognized in Mexico are Playa Chahué in Huatulco, Oaxaca; El Chileno in Los Cabos, Baja California Sur; Playa Delfines in Cancún; El Palmar in Zihuatanejo de Azueta, Guerrero; and Nuevo Vallarta Norte, in Bahía de Banderas, Nayarit. These beaches were selected by a panel of judges that included representatives from the United Nations Environmental Program and the World Tourism Organization.

The Blue Flag is a voluntary eco-friendly designation. It has been awarded to more than 3800 beaches and marinas around the world. The Blue Flag works towards sustainable development of beaches and marinas through strict criteria dealing with Water Quality, Environmental Education and Information, Environmental Management, and Safety and Other Services. The Blue Flag Programme is owned and run by the non-government, non-profit organisation the Foundation for Environmental Education (FEE).

Discuss

22.946000
-109.809000

See video
Voir la vidéo

Mexican chef Pati Jinich, host of Pati’s Mexican Table on PBS, discussed her inspirations behind Mexican cooking in a recent interview at Google. Jinich is the author of a new cookbook "Pati's Mexican Table: The Secrets of Real Mexican Home Cooking." 

You can hear the excitement in her voice and the light in her eyes whenever she mentions the indescribable taste of chipotles in adobo sauce or poblano peppers that she affectionately calls "vegetables with a load full of personality." 

Jinich is packed with personality. 

Realizing that she has strong roots to both countries, Jinich stated she is "happily torn between the United States and Mexico."

In fact, it was her nostalgia for Mexico while living and studying political science in Texas that awakened her insatiable desire to experiment with cooking. She admits at first, she was terrible, but that the process of rediscovering Mexican ingredients in her new country gave her a warm and cozy feeling.

Jinich toiled with the idea of cooking full time, but continued her academic studies relegating cooking to a hobby, until she finally enrolled in cooking school a second time to explore this burgeoning passion. 

"It's funny because people say that you should do what you love and [cooking] is really taking over," Jinich said.

With cooking, Jinich is able to reconcile her two roots and with her book you will find these. She tried to show Mexican home cooking with recipes and ingredients familiar to Americans and reinventions of Mexican recipes to satisfy her diverse palette.  

To Jinich, cooking "helps to find those links that are sometimes missing from [the] chain." 

When talking about the power of cooking, Pati mentions she is humbled by how much she does not know about her new country's food and vice versa. The important thing she noted is that food tells a story and it is that story, she says, that makes things beautiful. 

And, when asked about her children's favorite foods Jinich said she always likes to compare food of a place to its people. French food is a little bit fussy and the people are similar to that. Mexican food, she told the audience member, is "super versatile and accommodating, like us Mexicans!" 

In her book, Jinich describes ingredients to give people knowledge and believes connecting to the ingredients is different. 

"[It is the] legends and the stories...that make the cooking experience more magical," Jinich said.

Discuss

Industry Seminars international meetings booming in Mexico

Entreprises et associations du monde entier organisent de plus en plus des rencontres de petite, moyenne et très grande envergure au Mexique. Le pays a récemment décroché environ 300 événements avec des multinationales comme Microsoft, Nike et Sony Corporation pour accueillir leurs réunions d'entreprise au Mexique. Parmi les associations, le Mexique a récemment remporté l'offre pour accueillir le Congrès international de la Médecine d'Urgence, qui devrait accueillir environ 8.000 personnes venant du monde entier à Mexico, et le Congrès Mondial d'Ophtalmologie avec 8.000 participants attendus à Guadalajara en 2014.

Avec l'essor d'industries spécialisées au Mexique, de plus en plus d'entreprises et d'associations cherchent également à organiser leurs réunions dans ce pays d'Amérique du Nord. Par exemple, à Queretaro, une des villes les plus développées au monde dans l'industrie aérospatiale, de nombreuses entreprises présentes dans cette zone y ont également organisé leurs réunions internes ou rencontres avec des clients. Une tendance semblable se retrouve dans l'industrie automobile mexicaine où Honda, Toyota, Audi et Volkswagen, pour n'en citer que quelques-uns, sont en train d'organiser des événements basés au Mexique compte tenu de leurs investissements locaux.

"En Amérique, le Mexique est classé n°5 des destinations les plus choisies pour les réunions et conventions, suivi de Buenos Aires, Rio de Janeiro, Sao Paulo et Vancouver, selon l'Association Internationale des Congrès et Conventions - ICAA", a déclaré Carlos Collado, directeur exécutif du Bureau du Congrès et Conventions à Mexico.

Carlos Iván Pérez Marrufo, directeur exécutif de ProEventos en charge de la gestion de deux centres de congrès à Campeche a ajouté: "Nous avons déjà des événements importants [à Campeche, au Mexique]. Les personnes à l'étranger voient déjà le Mexique comme une destination qui propose les lieux, la culture, le professionnalisme ainsi que l'enthousiasme et l'énergie pour mener ce type d'efforts."

Le secteur des séminaires et rencontres contribue au développement économique local

Le secteur mexicain des rencontres et conventions n'est pas uniquement porté sur l'expérience unique qu'il apporte aux participants. Parmi les éléments clés que le Mexique recherche dans la promotion de ce secteur, se trouve le développement économique local pour chaque marché touché. À Queretaro, par exemple, un nouveau centre de congrès a été ouvert récemment en réponse à la demande croissante des entreprises aérospatiales en recherche de lieux adaptés pour accueillir leurs événements.

Les membres consultatifs nord-américains du PCMA parlent du Mexique

Dans un récent événement à Mazatlan, des dizaines de leaders nord-américains du secteur des rencontres et séminaires professionnels se sont réunis pour partager les meilleures pratiques avec leurs pairs mexicains. Découvrez une série d'entretiens exclusifs de MexicoToday durant lesquels ces dirigeants partagent leurs histoires en Novembre dernier, à Mazatlan:

 Pour voir l'intégralité des vidéos sur le Mexique comme destination pour l'événement d'entreprise, visitez notre chaine Youtube MexicoToday YouTube playlist.

Discuss

19.432608
-99.133208
Mexico City
 Des couleurs la ville de Real Del Monte

Nichée entre les canyons et les sommets de l’Etat d’Hidalgo, se trouve la ville de Real Del Monte. Perchée à 2260m d’altitude, dans une atmosphère fraîche, il s’agit d’un des lieux habités les plus hauts du Mexique. Real Del Monte est un endroit populaire pour ses résidences secondaires, dans la mesure où la ville est proche de la capitale de l’Etat d’Hidalgo, Pachuca.

Il flotte dans la ville un parfum d’architecture coloniale, découlant de son histoire en tant que célèbre cité minière. L’activité minière a débuté avec la conquête espagnole au 16e siècle, puis un temps abandonnée, et enfin reprise à la fin des années 1730. Le pic de l’activité industrielle de la ville fût atteint en 1824 lorsqu’une compagnie anglaise commença à gérer les mines. La compagnie provenant des Cornouailles, a laissé son empreinte sur la ville avec les hauts toits couchés et  les typiques « pâtes » qui sont cuites dans toutes la ville et aux alentours. Si vous tombez amoureux de ces pâtes, vous pouvez assister au Festival International des Pâtes, tenu à Real Del Monte chaque octobre.

Si vous ne pouvez pas aller à Real Del Monte en octobre, il y a plein d’autres choses à voir pendant toute l’année. Des églises, comme la paroisse Nuestra Señora de Belen et l’église de Guadalupe, chacune avec ses propres attributs historiques. La paroisse Nuestra Señora de Belen contient ainsi l’effigie d’un Christ ramené d’Espagne il y a 500 ans, tandis que celle de Guadalup a été construite au milieu du 18e siècle lorsqu’un nouveau cimetière fût nécessaire suite à une large épidémie.

Si vous êtes à la recherche de quelque chose d’un petit peu plus aventureux, vous pouvez visiter les anciennes mines, comme la Mina de Acosta où vous pouvez suivre la visite souterraine. Le Musée de Medecina Laboral est un ancien hôpital où l’on soignait les mineurs blessés ou malades, et où l’on peut désormais admirer l’attirail médical utilisé à l’époque. Une autre attraction : le Musée des Cactus avec plus de 60 espèces de cactus exposés.

Real Del Monte peut se vanter de disposer de trésors datant d’un autre temps, des anciennes mines jusqu’aux bâtiments milieu 18e et les toits en tuiles rouges. La ville a marqué la mémoire des Anglais, l’ambassade mexicaine à Londres lui attribuant même le surnom de« petites Cornouailles du Mexique ».

Le programme Pueblos Magicos sélectionne les villes qui reflètent « la culture mexicaine » au travers d’attributs comme l’architecture, les traditions, les coutumes, la musique, la gastronomie, les fêtes et l’artisanat. Il y a actuellement 52 destinations au Mexique qui ont obtenu la classification Pueblos Magicos.

Discuss

Mexique Nissan Expansion du programme petite note urbaine

A partir du second trimestre, l’entreprise Nissan Motor, le plus gros constructeur automobile au Mexique, commencera la production de la petite citadine Note pour le marché national et l’export. Pendant que Nissan planifie de continuer la production de la Note dans leurs usines localisées en Chine, Inde et Thaïlande, des Nissan Note fabriquées au Mexique seront exportées à travers le continent américain.

Ce sera le troisième modèle produit à l’usine d’Aguascalientes pour Nissan, qui a produit plus de 683 000 véhicules l’année dernière, et consolide la position du Mexique en tant qu’environnement favorable à la production automobile. Un environnement rendu possible par un travail et une logistique moins chers, ainsi que des accords commerciaux gratuits, selon certains analystes.

Depuis 2009, le Mexique a doublé sa production automobile et ses exports en partie grâce à une reconversion économique des Etats-Unis mais aussi grâce à des investissements de producteurs automobiles étrangers. Mazda, Honda et Audi ont toutes entamé le processus pour ouvrir leurs propres usines mais vont devoir se battre pour réduire la part de 25% de Nissan sur le marché local.

Discuss

21.883333
-102.300000
Aguascalientes
Championnat du Monde des Rallyes du Mexique

Ce printemps, Mexico accueillera le 3ème tour du championnat du monde des rallyes (WRC), comme le premier événement sur route. Le championnat du monde des rallyes se compose de 13 événements de 3 jours, qui se tiennent dans des pays variés comme l’Australie, l’Espagne, la Finlande et la France. Mexico accueillera la compétition du 7 au 10 mars et les 23 épreuves couvriront une distance de 397 km.

 L’étape de Guanajuato sera la plus longue du rallye (54,9 km). Les nouvelles étapes sont le Parc du bicentenaire SS2 et le « El Chocolate ». L'étape à travers le parc du bicentenaire a été construit pour traverser les villes de Guanajuato, Leon et Silao, il y a deux ans afin de célébrer les 200 ans de l’indépendance du Mexique. Le « El Chocolate » est le plus récent, long de 31 km, il comprend certains des meilleurs points de vue de tout le rallye. Les derniers jours du rallye, une course à pied de 5 km aura lieu quelques heures avant le SS23 Super Special Stage 5 et se nommera le « Carrera Atletica Rally Guanajuato Mexico ».

Le rallye de Guanajuato au Mexique démarrera avec le nouveau et difficile essai de qualification à Lliano Grande le 7 mars. Les tickets pour le rallye sont disponibles sur le site. Le rallye, avec de beaux paysages dans les montagnes environnant les villes de Leon, Silao, Irapuatio et Guanajuato, est une attraction très populaire, habituellement placée dans le top 5 des meilleurs rallyes du monde

Discuss

21.018111
-101.258320
Guanajuato
L’Avocat Mexique festivités Super Bowl VIP

Quelle que soit l’équipe qui règne au Super Bowl, vous pouvez être certain que les avocats du Mexique s’imposeront dans les festivités. Pendant que les fans supportent leurs équipes respectives, il y a de fortes chances qu’ils grignotent aussi du guacamole fabriqué à partir de ces avocats.

Phil Henry, président du Henry Avocat Corp, a déclaré : « Le Mexique est de loin le plus grand fournisseur d’avocats pour le Super Bowl ». En fait, il y a eu une augmentation spectaculaire du produit mexicain et une diminution du produit chilien pour le Super Bowl. Quelle quantité d’avocats le Mexique expédie-t–il aux Etats-Unis ? La directrice marketing APEAM, Serena Eduardo estime à 448 milles tonnes pour 2012-13.Cela fait beaucoup de guacamole !

Afin de maintenir à un niveau élevé la production pour les demandes internationales, des spécialistes de l’Institut pour l’agriculture, l’élevage et les forêts (INIFAP) effectuent une recherche pour mettre en œuvre des stratégies de pérennisation de l’avocat. Cette recherche met en évidence le rôle fondamental des forêts et des ressources environnementales dans l’approvisionnement en eau et la conservation des sols. Ces efforts aideront à sécuriser le flux d’avocats pour de nombreux Super Bowl à venir.

Le 3 février, les équipes de chaque région côtière – les 49ers et les Ravens –s’affronteront pour le titre de champion de la NFL, mais il semble que le véritable vainqueur du Super Bowl XL VII soit l’avocat du Mexique.

Discuss

0.000000
0.000000
trois Rois, la Fête des Rois, fêtes

La période de Noël prenant fin, il ne faut pas oublier la célébration de la Fête des Rois (Día de los Reyes) parce que c'est une façon idéale de finir cette période festive. Célébrée le 6 janvier, cette fête est riche en délicieux repas, en cadeaux, en chants de Noël et en précieux moments partagés avec les proches. Cette période est particulièrement joyeuse pour les enfants, emballés par le dépouillement de l’arbre chargé de sucreries et de chocolats enveloppés dans des feuilles d’aluminium.

Traditionnellement, durant la nuit précédant la Fête des Rois, chaque enfant dépose une paire de chaussures pour qu’à leur arrivée, les Rois sachent le nombre de cadeaux à distribuer. Chaque enfant reçoit un présent et l’ouvre ce jour plutôt qu’à Noël.

Quelques-unes des traditions culinaires attendues avec impatience sont les tamales, le chocolat chaud et le gâteau du roi (rosca del reyes, l’équivalent de notre galette des rois). Ce gâteau est un pain sucré en forme de cercle, symbolisant la couronne d'un roi. A l'intérieur se trouve une petite figurine en plastique, cuite dans la pâte. Celui qui trouve cette figurine quand le gâteau est coupé est tenu d'accueillir les autres pour la fête suivante, la Chandeleur (la Candelaria), le 2 février.

Discuss

19.432608
-99.133208
Mexico City
L’énergie éolienne Mexique un nouveau record

Les derniers chiffres de la compagnie énergétique nationale CFE montrent que l’énergie éolienne a établi un record de 282 GWh sur le réseau électrique en novembre, ce qui représente 233% de plus que les 84,5 GWh de l’année précédente sur le même mois. En Amérique latine, le Mexique talonne le Brésil avec une capacité de production d’environ 6,6 GW d’ici 2025.

L’Association mexicaine de l’énergie éolienne prévoit un potentiel d’énergie éolienne avoisinant les 30 gigawatts, dans le pays.

La région qui convient le mieux au développement de l’énergie éolienne est l’isthme de Tehuantepec, à Oaxaca. GWEC estime que la production en énergie éolienne pourrait y atteindre les 10 KW, malgré les aléas du vent et des conditions sismiques importantes. Actuellement, un parc d’1,9 gigawatt est en cours de construction au Mexique et est prévu pour fonctionner d’ici 2015.

L’investissement dans l’énergie éolienne a augmenté de 68% entre 2010 et 2012, la capacité de production en énergie éolienne du Mexique a atteint 1 gigawatt - 2% de la capacité de production d’énergie nationale - comparée aux 519 megawatts de 2010. On s’attend à ce que le secteur éolien double d’ici 2013, ce qui en retour générera entre 30 000 et 100 000 emplois et réduira les émissions de gaz à effet de serre de près de 10%.

Selon Mauricio Trujillo, chef de projet du GWEC* en Amérique latine, le secteur de l’énergie éolienne du Mexique est au même point que l’était celui de l’énergie éolienne asiatique il y a 5 ans. Ceci implique que le Mexique se situe dans une courbe de croissance forte et peut s’attendre à une grande progression dans les années à venir.

*Global Wind Energy Council – Comité Général pour l’Energie Eolienne

Discuss

0.000000
0.000000
Ricardo Triviño ambassadeur Monte Carlo l’Amérique au Rallye

Le 15 janvier 2013, le pilote de rallye mexicain et ambassadeur de MexicoToday, Ricardo Triviño, sera le seul pilote représentant l’Amérique à participer au prochain Rallye de Monte-Carlo à Monaco, qui est considéré comme le rallye le plus difficile au monde. Sa participation à cet événement prestigieux donnera, à sa façon, le coup d'envoi à l’édition 2013 du Championnat du Monde des Rallyes (WRC) 2013.

Triviño, le champion WRC FIA-NACAM 2012, dont le personnage a été créé dans le nouveau jeu vidéo WRC3 avec son co-pilote Alex Haro, sera parmi les rares participants désireux de se frotter à ces pistes difficiles pendant cinq jours intenses de conduite dans les plus hautes montagnes et les plus vertigineux sommets d’Europe.

Les pistes de Monte Carlo sont réputées difficiles, les pilotes devront gérer une course avec de la neige et de la glace sur l'asphalte en utilisant des pneus à crampons. Pour surmonter ces difficultés, les conducteurs doivent être les plus experts et faire preuve d’une forte concentration.

Discuss

0.000000
0.000000
Monte Carlo
Noël Traditons Mexique Guadalupe Reyes-Marathon

Guadalupe-Reyes est un « marathon » de jours fériés et de fêtes, célébré au Mexique de décembre à janvier. Ces fêtes consistent à passer du temps en famille autour de délicieux repas. Les marchés sont remplis d’acheteurs enthousiastes, les piñatas sont accrochées pour les enfants et les cadeaux délicatement emballés.

Les festivités commencent le 12 décembre, par la célébration de la Vierge de Guadalupe et se terminent le 6 janvier, avec la fête des Rois Mages. Le 16 décembre signe le début de la période de Noël; les premières soirées de Las Posadas.

La sainte patronne du Mexique, Notre Dame de Guadalupe -plus connue sous le nom de Nuestra SeñOra Guadalupe- est célébrée le 12 décembre. Il s’agit d’un des plus importants jours fériés de l'année. Selon la légende, le 9 décembre 1531, le paysan Juan Diego eu une vision de la Vierge Marie sur une colline à l'extérieur de Mexico. Trois jours plus tard, il retourna au sommet et y plaça, recouvertes par son manteau, des roses castillanes qui ne sont pas originaires du Mexique et qui fleurirent sur ce sommet généralement stérile. De retour dans son village, il déplia son manteau devant l'évêque Zumárraga : les fleurs tombèrent sur le sol et à leur place se dessinait l'image de la Vierge de Guadalupe, miraculeusement imprimée sur le tissu. Plus de quatre cents ans plus tard, ce manteau demeure exposé à la Basilique de Guadalupe à Mexico. Chaque année, des centaines de gens y viennent pour rendre hommage à la Vierge de Guadalupe.

Le 12 décembre : Fête de la Vierge de Guadalupe

Du 16 au 24 décembre : Las Posadas

Le 24 décembre : Veille de Noël (Nochebuena)

Le 28 décembre : Fête des Innocents

Le 31 décembre : Saint-Sylvestre

Le 1 janvier : Jour de l'an

Le 6 janvier : Fête des Rois Mages

Discuss

19.432608
-99.133208
Mexico City
Novembre 2012, Professional Convention Management Association (PCMA) Amérique du

Les réunions et l'industrie événementielle au Mexique continuent leurs essors comme le prouvent les nombreux événements qui ont eu lieu cette année, y compris ces importantes et significatives réunions telles que le Sommet du G20 des ministres des Finances représentant les 20 plus grandes économies mondiales, le Sommet B20 des leaders économiques des pays du G20, le Sommet T20 des ministres du tourisme des pays du G20, du G20 et du Commerce et de la Promotion des Investissements

"Les principaux avantages du Mexique comme destination de réunions et conventions internationales sont clairement l'emplacement idéal pour la plupart des villes américaines, l’accessibilité des transports et lieux, grâce à l'augmentation des formules « all inclusive »; la diversité des destinations :  du culturel, au bord de la mer en passant par la ville et la culture magnifique qui existe à travers le pays », a déclaré David Peckinpaugh, président de la société Maritz Travel, une société mondiale leader dans l’organisation de réunions, d’événements et de programmes de voyages de motivation.

Quand on parle de la stratégie de sa société au Mexique dans les années à venir, Peckinpaugh a ajouté: "Nous continuons à voir une augmentation annuelle régulière chaque année de notre activité au Mexique. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Conseil du tourisme du Mexique pour étendre l'intérêt de nos acheteurs et planificateurs, pour accroître leurs connaissances sur les nouveautés dans les destinations et pour renforcer la prise de conscience autour de la sécurité qui est primordiale pour  nos clients, entreprises et associations. "

Plus récemment, en novembre 2012, la « Professional Convention Management Association » (PCMA) de l'Amérique du Nord a tenu son 5e Sommet annuel consultatif à Mazatlan, au Mexique. Les participants ont partagé avec MexicoToday leur expérience à travers une série de témoignages vidéo :

Le nombre de réunions et de conventions internationales qui se tiendront à différents endroits au Mexique en 2013 tout au long de 2018 est déjà longue, comprenant :

Les congrès et réunions ont contribué pour 1,43% du PIB du pays en 2010 et comptent pour 18 % des déplacements et de la demande touristique générant 18 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Le Mexique dispose également d'infrastructures sophistiquées. Avec plus de 57 centres de congrès et d'exposition majeurs à travers le pays et un demi-million de chambres d'hôtel dans plus de 3.000 hôtels de luxe, le Mexique est équipé pour accueillir des réunions de calibre international. Grâce au développement d’infrastructures importantes et un fort soutien gouvernemental, le Mexique a connu une augmentation de 25% en congrès mondiaux de 2010 à 2011, positionnant le pays à la 20eme place du classement 2011 du «  Congrès International and Convention Association » (ICCA).

"Si vous n'avez pas connu le Mexique ces derniers temps, alors vous manquez l’opportunité de fournir des expériences véritablement exceptionnelles pour les invités de vous réunions et programme d’incentive » termine Peckinpaugh.

Discuss

0.000000
0.000000
Allemand Gregor Schapers four à pain de l'énergie solaire au Mexique

Le Mexique central regorge de soleil et de tortillas, alors pourquoi ne pas utiliser l’un pour produire l’autre ? Dans la ville de El Sauz, à 180 km au nord de Mexico, le business man allemand Gregor Schapers a créé et installé des fours circulaires géants fonctionnant à l’énergie solaire et cuisine ainsi ses tortillas sans énergie carbone.

Schapers, qui vit depuis 2003 à El Sauz, espère que cette méthode de cuisine écolo pourra limiter les factures d’énergie des communautés défavorisées du Mexique.

Les fours traditionnels utilisent généralement jusqu’à 61 litres de gaz par mois. Alors que certains imaginent que les performances des fours solaires sont plutôt faibles, il s’avère que ceux de Schapers peuvent aller au-delà des 980 degrés Celsius. Pour rendre cela possible, il s’est inspiré de la technologie de l’Autrichien Wolfgang Scheffler, dont les réflecteurs permettent de chauffer un four, un chaudron et une grille à l’énergie solaire. Ces fours sont fabriqués à El Sauz par TrinySol et peuvent durer près de 30 ans.

Inhabitat précise qu’un four à énergie solaire coûte entre 4000 et 5000$ et est ainsi vite rentabilisé. En effet, une fois en état de fonctionner, le four solaire n’a besoin de rien d’autre que de la lumière, et permet ainsi à Gregor Schapers d’économiser l’argent qu’il aurait dépensé pour le gaz d’un four traditionnel. Ces fours permettent aussi de favoriser les initiatives écologiques auprès des personnes habitant à El Sauz.

« Vous pouvez cuisiner pour plus de 60 personnes avec un réflecteur. C’est bon pour le développement économique et social des communautés rurales », commente George Schaper.

Les panneaux solaires utilisés pour fabriquer ces fours se composent de capteurs très fins, qui permettent d’orienter facilement le four vers la lumière. En plus de la chaleur, les réflecteurs solaires peuvent aussi produire de la vapeur, ce qui a permis à Schapers d’élargir l’utilisation de ses panneaux autour de trois projets: la production de miel, les serres, les systèmes de bains de vapeur.

Discuss

0.000000
0.000000